Inter-Culturel            
La Maison - Inter-Culturel
Accueil Sc. Humaines | Autres textes | Média | Rendez-vous | Sur le Web [RSS] | Le Collectif | La Maison | Forum | Liens | Glossaire | Thèmes | A lire | News Letter Contact

inter-culturel
Défaire tous les racismes

On soutient

IZUBA éditions

La Nuit Rwandaise
La Nuit rwandaise
L'implication française dans le génocide des Tutsi au Rwanda


O rigines

Afrique Conseil

LMP

CLARIS

Lady Long Solo

CVUH


A lire
Mémoire de Master 1 - Psychologie interculturelle (Bruno Gouteux)
"stratégies identitaires et représentations sociales"
La Bibliographie complète du Mémoire
 

Représentations sociales et construction identitaire :

Les stratégies identitaires des jeunes adultes issus de l’immigration africaine et l’image qui leur est renvoyée par la société d’accueil sur leur groupe d’origine.

La Bibliographie complète

Présentation du Mémoire :

Objectif :

Notre objectif est d’étudier la relation qu’il peut y avoir entre les stratégies identitaires et les représentations sociales.

Dans une première partie de notre recherche nous avons montré que les représentations véhiculées en France sur les populations africaines avaient été et restaient fortement influencées par la propagande coloniale et par le racisme puis le paradigme racialiste qui lui servaient de justification. Les Africains, mais également les Français ayant des origines africaines, sont de ce fait présentés comme relevant d’une altérité radicale. Cette essentialisation des différences met en scène stéréotypes et préjugés, mais entraîne également la catégorisation des individus selon leur appartenance ethnoculturelle et « raciale ».

Dans un second temps, nous rappelons le lien qu’il y a entre catégorisation et identité : C’est sur la base des catégorisations que se construisent les différents groupes d’appartenance. L’identité est en effet un système identificatoire multiple où s’articulent et s’interpénètrent intimement dimensions sociales et individuelles.

Dans ce cadre, nous avons formulé l’hypothèse selon laquelle il y aurait un lien entre les stratégies identitaires mises en œuvre par le jeune adulte d’origine africaine (vd) et l’image qui lui est renvoyée par la société d’accueil sur son groupe d’origine (vi).

Méthode :

L’échantillon sur lequel s’appuie notre étude est composé de 10 jeunes adultes de sexe masculin d’origine nord-africaine de 18 à 22 ans vivant à Hyères et La Garde (Var). Nous avons utilisé l’entretien non directif comme outil de recueil des données.

Nous avons ensuite procédé à une analyse thématique et une catégorisation du contenu des entretiens :

- En nous basant, pour la variable dépendante, les stratégies identitaires mises en œuvre, sur la nomenclature établie par Camilleri 1, mais également sur les simplifications apportées à cette dernière par A. Manço 2 et M. Rey 3 . Nous avons aussi fait appelle aux travaux de Fabienne Rio 4 sur les référents nationaux.

Nous avons donc distingué, suivant le degré de cohérence (simple – complexe) et la fonction principale des stratégies suivies (préservation ontologique – pragmatisme) :

- Les postures d’assimilation conformante (cohérence simple.)

- Les postures de différenciation conformante (cohérence simple.)

- Les stratégies d’assimilation individuante (cohérence complexe.)

- Les stratégies de différenciation individuante (cohérence complexe.)

Les indicateurs recherchés portaient sur les règles, normes et valeurs, les comportements et conduites ainsi que sur les attributs catégoriels et les caractéristiques statutaires mises en avant par les sujets interviewés.

- En utilisant pour la variable indépendante une échelle d’attitude nous permettant de déduire la tendance (positive ou négative) des représentations que les sujets attribuent au groupe majoritaire sur leur groupe d’origine. Nous nous sommes également intéressés au racisme et à l’hostilité attribués au groupe majoritaire envers le groupe d’origine.

Résultats :

Les résultats ont révélé l’existence d’une corrélation entre l’image renvoyée sur le groupe d’origine et les stratégies identitaires de type conformante mise en œuvre par les sujets : Les sujets qui attribuent au groupe majoritaire de l’hostilité ou des représentations négatives à l’encontre de leur groupe d’origine mettent généralement en avant une identité-défense de type différenciation conformante, un traditionalisme au niveau des valeurs et un repli vers la communauté d’origine. Ceux à qui le groupe majoritaire renvoie une image positive mettent majoritairement en œuvre des stratégies de type assimilation conformante.

Conclusions :

Nous pouvons donc conclure qu’il y a un lien entre les stratégies identitaires mises en œuvre par les jeunes adultes issus de l’immigration nord-africaine et l’image que leur renvoie la société française sur leur groupe d’origine (au niveau de la fonction de la stratégie suivie).

Cependant, la taille de l’échantillon, trop faible pour tester certaines de nos hypothèses, ne nous permet pas de dégager de relation entre l’image renvoyée aux sujets sur le groupe d’origine et l’adoption ou non de stratégies identitaires de type individuante (Autrement dit si la tendance des représentations (+/-) et le degré de cohérence sont corrélés).

Nous notons par ailleurs que les sujets interrogés ne font pas de distinction entre leur groupe d’origine et leur groupe d’assignation (revendiqué ou non), tous deux décris en termes ethnoculturels et « raciaux ».

Mots clés : Identité, identité sociale, enculturation, construction identitaire, stratégies identitaires, représentations sociales, catégorisation, stéréotypes, préjugés, racisme, racialisme.

Notes :

Camilleri C. et Vinsonneau G., Psychologie et cultures, concepts et méthodes , Paris, Armand Colin, 1996.

Altay Manço, Intégration et identité : Stratégies et positions des jeunes issus de l’immigration , De Boeck & Larcier, 1999.

M. Rey, L’Europe en bref. Identités culturelles et interculturalité en Europe , Genève, Centre européen de la culture/ Arles, Actes Sud, 1997.

Fabienne Rio, D’un imaginaire national à l’autre : Comment peut-on être français quand on est d’origine algérienne ? in Confluences Méditerranée , n°39, octobre 2001.

Laurence Bardin, L’analyse de contenu , PUF, 1977.

Le mémoire (site BRUNO-WEB)

| A lire | Identité | Représentations

Forum de l'article :

"stratégies identitaires et représentations sociales"

Bonjour,

Je trouve e sujet interessant. Moi je travaille aussi sur les stereotype et representations dans la rencontre interculturel. Je voudrais savoir si votre memoire est en ligne. Merci !

jazmin - jazmin.abula@hotmail.com
2015-07-16 00:05:03


_____________________



Les rendez-vous


Les 10 derniers articles
Virer l’Afrique de l’histoire de France
Misère du culturalisme
France : « grève de la vie » contre la xénophobie d’Etat
Réflexions autour de la notion de « racisme d’Etat »
La France se mobilise face à la xénophobie et à la politique du pilori
L’increvable logiciel colonial
Identité nationale et passé colonial : pour un véritable débat
Colonisés-immigrés et “périls migratoires”
L’ennemi intérieur, de la guerre coloniale au contrôle sécuritaire
Le faux problème des sans-papiers


Glossaire
Autochtones ?
Du racisme au racialisme
Identité(s)
La construction identitaire
Le Code de l’Indigénat
Le racialisme ?
Négrologie
Négrologues
Psychiatrie coloniale
Représentations sociales
Stratégies identitaires


Thèmes
| A lire | Afrique | Agenda IDF | Argentine | Belgique | Bolivie | Côte d’Ivoire | Chine | Cinéma | Colonialisme | Concert | Conférence-débat | Congo | Croyance | Culture | Discriminations | Ecole | Esclavage | Europe | Exposition | idéologie | Identité | immigration | insécurité | Littérature | Mali | Maroc | Média | Pérou | Pologne | Propagande | Racialisme | Rapports et brochures | Représentations | Rwanda | Théatre | Turquie

A lire
"stratégies identitaires et représentations sociales"
Colonisation
L’histoire coloniale de la France de 1871… à nos jours
Le faux problème des sans-papiers
Racisme

webpropulsé par Ad Nauseam
avec Spip et Free.fr

Administration